Kojigo-no-ran (1556-1557)

Aller en bas

Kojigo-no-ran (1556-1557)

Message  Syllas - Shogun Ashikaga le Dim 5 Jan - 23:36


2nd semestre 1556

Après des années de tension sociales et politiques dans le Kansai, la guerre à grande échelle éclate entre les partisans Ikko-Ikki et le bakufu! Le shogun Ashikaga Yoshiteru, encouragé par Saito Dosan, Hatakeyama Takamasa, Kitakabe Tomofusa et Asai Hisamasa déclare les Ikko-Ikki ennemis de l'Etat! C'est le début de la guerre de l'ère Koji - Kojigo-no-ran.
C'est une immense coalition qui se mobilise contre ceux-ci, composée des seigneurs menacés par leur expansion, de ceux déjà attaqués, des alliés du shogunat, et de ceux désirant simplement soutenir leurs alliés ou améliorer leur réputation. La force coalisée dépasse les 55.000 hommes, et porte le nom d'armée des treize seigneurs.

Suivant la planification de Kyoto, le gros de la force, comptant plus de 38.000 hommes se rassemble dans le nord d'Omi, où les forces Takeda, Imagawa, Oda, Saito et Asai sont rejointes par l'armée shogunale - comptant le shogun en personne, et sa garde d'élite, les Oban -, les forces des Hatakeyama, des Kitakabe et des Miyoshi. Passant par Omi, ils entrent dans Echizen à la fin de l'été.

La province parait comme vidée de ses habitants. Les chefs du mouvement Ikko-Ikki ont donné l'ordre de se barricader aux habitants, mais, apprenant l'ampleur de l'armée shogunale, et l'ordre d'élimination des meneurs édicté par Kyoto, beaucoup ont pris peur. Abandonnant leurs armes et barricades à l'annonce de l'approche des forces portant les bannières impériale et Ashikaga, ils se débandent en masse! Seuls les plus fanatiques restent pour défendre la citadelle de Fukui, puissant château dans lequel 2.000 Ikko et 1.000 sohei se sont barricadés, renforcés par des cavaliers et des fanatiques. Le château est massivement bombardé par les batteries de siège amenées par les Saito et les Kitakabe, et l'armée féodale parvient à briser ses défenses affaiblies. Un massacre effroyable s'ensuit, les Ikko-Ikki se défendant avec l'énergie du désespoir et du fanatisme, mais finissant par tomber devant la supériorité numérique et qualitative des forces coalisées. Mi-novembre, le pouvoir Ikko-Ikki dans Echizen est brisé, et, tadnis que des cavaliers continuent d'écumer les campagnes à la recherche des meneurs et d'éventuels groupes encore armés, le shogun, Saito Dosan et Asai Hisamasa, les trois principaux commandants de l'expédition, ordonnent de continuer vers Kaga, l'autre bastion Ikko-Ikki.

Ils entrent en novembre dans Kaga, et passent plusieurs semaines à éliminer l'opposition dans la campagne, avant d'attaquer la citadelle de Kanazawa, ancien bastion du clan Togashi avant la prise de contrôle des Ikko-Ikki. Ici aussi la forteresse est bien défendue, et des attaques de fanatiques glissés parmi la population freinent les opérations de siège, qui ne commencent qu'en décembre, date où les trébuchets sont dressés et le château commence à sentir la dureté du poing du shogunat.

En parallèle, la province de Wakasa a été envahie par une petite armée de clans du Chugoku: les Miyazu et les Yamana, totalisant 3.500 hommes, occupent la province, où la résistance est minime. Lorsque les premiers contingents entrent dans Obama, la capitale, toutefois, un ikko-ikki y met le feu, causant des centaines de victimes civiles, et plusieurs dizaines parmi les soldats.

Dans le Kansai, pendant ce temps, c'est un autre détachement de l'armée shogunale, renforcé par des unités Hatakeyama, qui met le siège autour du Hongan-ji, le monastère forteresse des Ikko-Ikki. Ils se contentent de le couper du reste du monde, et sont en train de construire des machines de siège supplémentaires afin d'en déloger les chefs supposés du mouvement...

Finalement, c'est dans le nord que l'autre élément de la pince géante se referme sur les Ikko-Ikki: les clans Jimbo et Uesugi entrent en guerre, et c'est une puissante armée Uesugi d'environ 9.000 hommes qui, par la terre et la mer, et bientôt rejointe par les Jimbo, attaque Noto, y rejetant en désarroi les quelques exaltés défendants les positions. La garnison de Nanao, soutenue par une petite troupe d'ashigaru et de sohei, se retrouve rapidement encerclée par les soldats d'Uesugi Kenshin, et, après un court mais intense bombardement de près de 7 batteries de siège, se rend dans les décombres de la forteresse...
Cela se passe en octobre: immédiatement, une partie des forces Uesugi s'embarque, et part effectuer des raids maritimes sur les côtes d'Echizen et de Kaga...

Pendant que se déroulaient ces évènements, des agitateurs proches des Ikko-Ikki se sont manifestés dans de nombreuses provinces du Japon central, tentant de soulever la plèbe, avec un succès mitigé. Si quelques agitations sont à remarquer dans Hida, Tajima et Tamba, le contrôle des grands clans sur leurs territoires et du shogunat sur le Kansai demeurent fort. Souvent, qui plus est, apprenant l'occupation d'Echizen et de Kaga par l'immense armée shogunale, les gens du commun préfèrent se tenir dans l'expectative...


Pertes:

Forces coalisées:
Ce sont des pertes cumulées et harmonisées. En gros, elles se répartissent équitablement sur toutes les forces armées, en dehors des Uesugi et des Jimbo, qui opèrent de manière géographiquement séparée.

1.300 ashigaru
950 samourais
250 sohei
300 cavaliers légers
150 cavaliers samourais
15 servants de batterie de siège (15/50 d'une batterie)

Ikko-Ikki:
9.500 fanatiques
2.800 ashigaru
1.750 sohei
450 cavaliers légers
Les Ikko-Ikki perdent le contrôle des provinces suivantes: Wakasa; Echizen; Noto
En raison des ravages causés par la guerre, la province de Wakasa perd une partie de son coefficient de commerce. Les provinces de Kaga et d'Echizen perdent une partie de leurs coefficients de commerce et d'agriculture.

Uesugi:
120 ashigaru
75 samourais
100 cavaliers légers
45 cavaliers lourds

Jimbo:
75 ashigaru
20 samourais
10 cavaliers légers


Dernière édition par Syllas - Shogun Ashikaga le Mer 8 Jan - 23:58, édité 2 fois

_________________
Shikata Ga Nai
avatar
Syllas - Shogun Ashikaga
Maître du jeu

Messages : 3513
Date d'inscription : 19/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://shogunetdaimyo.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kojigo-no-ran (1556-1557)

Message  Syllas - Shogun Ashikaga le Mer 8 Jan - 23:57


1er semestre 1557

Les derniers bastions Ikko-Ikki de Kaga tombent, les uns après les autres. La férocité et la détermination de l'armée du bakufu vainc même les plus fanatiques des défenseurs, et bientôt, seul le principal château de Kaga tient encore face à l'assaut, qui est renforcé par l'arrivée en février des forces Uesugi depuis Noto, apportant le concours d'une imposante série de batteries de siège. Une grèle de pierres s'abat sur les fortifications, et après deux semaines, les ikko-ikki ne tiennent plus tellement un château qu'un monceau de gravâts, sur lequel l'assaut final est donné.
Sur ordre du shogun, les assaillants ne font pas de quartier. Chaque défenseur est tué. C'est un vaste massacre, et, à la fin de cette froide et humide journée de mars, le mouvement Ikko-Ikki est à terre.
Pendant ce temps, dans le Kansai, les armées du shogun et des Hatakeyama ont également soumis le Hongan-ji à un bombardement intensif. Après onze mois de siège, en mai, voyant la baisse des réserves de nourriture et l'absence d'espoir de secours, le monastère se rend. La plupart des meneurs sont exécutés, et les autres sont dispatchés entre monastères plus orthodoxes, où ils seront ramenés dans le droit chemin.

Le shogun, siégeant à Fukui dans Echizen, procède alors au soldage de la guerre. Il salue officiellement le zèle des seigneurs loyaux qui ont contribué à la destruction des Ikko-Ikki, et procède au partage du butin de la campagne, à part égale pour chacun des douze seigneurs (le treizième étant le taiko lui-même): 75 koku par seigneur, le bakufu se gardant une part supérieure de 150 koku, comme il se doit.
Le clan Sakai de Wakasa se voit restitué la province de Wakasa, son chef est rétabli en tant que shugo. De même, les Hatakeyama entrent dans Noto, et se rétablissent dans Nanao.
En récompense aux services rendus dans la campagne, les clans Asakura et Maeda recevront respectivement en fief les provinces d'Echizen et de Kaga. Puisse-t-ils se montrer loyaux envers le shogunat, honorables envers leurs pairs et justes envers le peuple.


Les dernières opérations de pacification achevées, le shogun autorise les contingents féodaux à rentrer dans leurs domaines respectifs, tandis que lui-même, avec l'armée shogunale, retourne à Kyoto.


Pertes:

Forces coalisées:
Ce sont des pertes cumulées et harmonisées. En gros, elles se répartissent équitablement sur toutes les forces armées, en dehors des Uesugi et des Jimbo, qui opèrent de manière géographiquement séparée.

600 ashigaru
150 samourais
50 sohei
70 cavaliers légers
25 cavaliers samourais
10 servants de batterie de siège (15/50 d'une batterie)

Ikko-Ikki:
Toutes les forces Ikko-Ikki ont étés massacrées.
Les Ikko-Ikki sont annexés par le shogunat Ashikaga.
La province de Kaga est attribuée par le shogunat au clan Maeda.


Uesugi:
30 ashigaru
10 samourais
10 cavaliers légers
5 cavaliers lourds

Jimbo:
5 ashigaru
3 samourais
2 cavaliers légers

_________________
Shikata Ga Nai
avatar
Syllas - Shogun Ashikaga
Maître du jeu

Messages : 3513
Date d'inscription : 19/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://shogunetdaimyo.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kojigo-no-ran (1556-1557)

Message  Clan Taira le Jeu 9 Jan - 19:44

Le Clan Takeda félicite le Shogun et l'ensemble des clans du Japon pour cette victoire.
avatar
Clan Taira

Messages : 212
Date d'inscription : 20/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kojigo-no-ran (1556-1557)

Message  Clan Amago le Jeu 9 Jan - 19:53

Chōsokabe Motochika félicite le Shogun pour sa réussite à assembler les seigneurs autour de la cause de l'Extermination des fanatiques hérétique et traître.
avatar
Clan Amago

Messages : 556
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kojigo-no-ran (1556-1557)

Message  Clan Imagawa le Jeu 9 Jan - 19:58

Nous félicitons les coallisés pour cette victoire, et pensons qu'il pourrait préparer de quoi célébrer cette grande victoire.
avatar
Clan Imagawa

Messages : 510
Date d'inscription : 21/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kojigo-no-ran (1556-1557)

Message  Clan Kono le Sam 11 Jan - 23:57

Le Clan Shimazu félicite le Shogun pour cette victoire écrasante.
avatar
Clan Kono

Messages : 422
Date d'inscription : 08/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kojigo-no-ran (1556-1557)

Message  Clan Oda le Dim 12 Jan - 5:25

Nous félicitions également le Shogun pour cette retentissante victoire.
avatar
Clan Oda

Messages : 238
Date d'inscription : 09/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kojigo-no-ran (1556-1557)

Message  Clan Miyoshi le Dim 12 Jan - 10:32

Le clan Miyoshi annonce envoyer sa récompense à Kyoto ou aux clans directement atteints ou dont les terres ont été annexées par les hérétiques. Celons le bon vouloir de Kyoto.
avatar
Clan Miyoshi

Messages : 849
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kojigo-no-ran (1556-1557)

Message  Syllas - Shogun Ashikaga le Dim 12 Jan - 11:57

Le shogunat apprécie votre geste.

_________________
Shikata Ga Nai
avatar
Syllas - Shogun Ashikaga
Maître du jeu

Messages : 3513
Date d'inscription : 19/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://shogunetdaimyo.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Kojigo-no-ran (1556-1557)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum