Mogami-no-Ran (1562-1563)

Aller en bas

Mogami-no-Ran (1562-1563)

Message  Syllas - Shogun Ashikaga le Ven 21 Fév - 23:57

Clan Uesugi
Uesugi Kenshin, daimyo

Armée du nord:
4.000 Ashigaru
2.000 arquebusiers
2.600 samouraïs à pied
500 cavaliers légers
300 samouraïs à cheval
2 batteries de siège
1 batterie d'artillerie (couleuvrines)

Armée d'Echigo
6.000 ashigaru
3.000 arquebusiers
4.000 samouraïs à pied
500 sohei
700 cavaliers légers
700 samouraïs à cheval
5 batteries de siège

Garnison de Kozuke
500 cavaliers légers

Clan Satomi:
Satomi Sanetaka
5.050 ashigarus
2.150 Samouraïs
500 Soheïs
650 cavaliers légers
690 cavaliers Samouraïs
10 batteries de siège

VS

Clan Mogami
Mogami Yoshiaki, daimyo
2.500 ashigaru
2.000 samourais
500 onna-bushi
500 cavaliers légers
250 cavaliers samourais

Clan Clan Takeda:
Takeda Shingen, daimyo
3.750 ashigaru
3.000 samourais
1.500 cavaliers légers
2.000 cavaliers samourais
1 batterie de siège

Clan Hojo:
Hojo Ujiyasu, daimyo
7.500 Ashigaru
6.500 samourais
500 onna-bushi
100 Sohei
2.000 Cavaliers légers
500 Cavaliers Samourais
4 batteries de siège

Shogunat Ashikaga:
Ashikaga Yoshiteru, shogun
Hosokawa Fujitaka, général
1.500 Ashigaru
1.800 samourais
400 Sohei
300 Cavaliers légers
500 Cavaliers Samourais
100 oban

Clan Imagawa:
Imagawa Yoshimoto
2.000 Ashigaru
500 Arquebusiers
600 Samourais
900 Sohei
500 Cavaliers légers
500 Cavaliers Samourais


Pardonnez la présentation encore une fois... j'avais préparé la bannière hier, mais j'ai copié/collé celle de la guerre Yamana sur mon disque dur externe! Et étant parti en vacances, plus moyen de récupérer la bonne version pendant une semaine...
Je vous mettrai en ligne la vraie bannière dans une grosse semaine lorsque je serai de nouveau sur l'autre PC, mais là j'ai franchement ma claque de travailler pour le roi de Prusse.


Second semestre 1562

L'orage qui depuis des années se préparait dans le nord de Honshu éclate finalement. Alimentée par l'ambition apparemment sans bornes du clan Uesugi, trop longtemps ignorée par un shogun régulièrement honoré de riches cadeaux et hommages en provenance d'Echigo, cette tempête éclate enfin lorsque les Uesugi tendent la main vers Dewa, la dernière province du nord échappant encore à leur emprise.

Cela fait suite à plusieurs années d'opérations de destabilisation menées sur place, avec un succès variable, par les agents Uesugi, culminant avec une supposée tentative de sédition dans un monastère dépendant d'un ordre basé en territoire Uesugi, écrasée par les metsuke du daimyo Mogami. Usant de ce prétexte, les Uesugi entrent en deux forces en territoire de Dewa: La plus importante des forces attaquant depuis Miyagi et Echigo dans le sud, tentant de détruire le coeur de la base de pouvoir Mogami autour de Yonezawa, tandis qu'une force plus petite descend de Mutsu-Aomori dans le nord vers Akita afin de tenter d'y décourager toute velléité de résistance par le clan Akita local, vassal peu zélé des Mogami.

Face aux plus de 10.000 hommes que mobilisent les Uesugi, une force impressionnante comprenant 2.000 d'arquebusiers armés de Teppo, ainsi qu'une batterie de couleuvrines achetées aux portuguais, les Mogami parviennent à mobiliser in extremis environ 6.000 hommes, dont de nombreuses femmes et jeunes samourais, et décident de tenter la guerre de mouvement, la supériorité de la puissance de feu des assaillants rendant toute défense statique suicidaire.

C'est la route du nord que prend l'armée Mogami, menant une guerre d'embuscade contre les éclaireurs et quelques corps isolés des Uesugi, mais rapidement ceux-ci prennent la main. Ils occupent une bonne partie des riches terres du sud de Dewa, avant de prendre la route du nord, espérant faire jonction avec leurs forces qui, ayant obtenu par la menace et les promesses de récompenses la neutralité des Akita, tentent à présent de prendre en tenaille l'armée de Mogami Yoshiaki.

La suite du semestre n'est pas marqué par des batailles décisives à Dewa; l'unique engagement réellement important entre les plus importants corps des deux forces tourne à la défaveur des Mogami, qui, grâce à leur maîtrise du terrain, parviennent à évacuer le champ de bataille avant que leurs pertes ne deviennent trop graves. Malgré tout, la rudesse de l'environnement et de l'hiver ne les aide que médiocrement par rapport aux Uesugi, et la faiblesse des Mogami devient de plus en plus criante. Le clan est au bord de l'effondrement.

Toutefois, ce n'est pas tout: Alors que ces évènements avaient lieu dans Dewa, les grands et puissants clans de l'est, au premier chef desquels les Takeda et les Hojo, ont monté au fil des ans un complot contre l'expansionnisme Uesugi. Bénéficiant depuis quelques années du soutien discret du shogunat, effrayé par le pouvoir démesuré acquis par son encombrant vice-roi, ainsi que des Imagawa, cette coalition secrète se met enfin en branle. Pour plus de sécurité, des cavaliers sont envoyés seuls, de nuit, et ce n'est qu'au tout dernier moment que l'armée du général Hosokawa Fujitaka, revenant d'Inaba, reçoit pour instructions de s'embarquer discrètement à Wakayama, port de Kii, province des vassaux Hatakeyama du shogunat.
Ainsi, depuis quelques mois déjà, les armées avaient étés mobilisées et déplacées, et, si l'avancée d'une partie des troupes Hojo depuis Edo vers la frontière de Kozuke a été ralentie par d'explicables destructions de la voiries et des problèmes d'impedimenta, le flanc sud des Uesugi ne s'en trouve pas moins défié par une force des plus impressionnante. Une lettre de Kyoto arrive enfin, demandant de son loyal vassal Uesugi le rétablissement des vassaux du nord, après que les opérations de police locale étaient étés achevés, ainsi que, évidemment, la sécurité du seigneur Mogami... c'est la guerre.

Ainsi, l'armée Hojo, atteignant une force de près de 18.000 hommes, dont 10.000 envoyés en campagne vers le nord et 8.000 gardés en réserve dans Edo, est la plus forte parmi les alliés. Les Takeda n'alignent que 11.000 hommes, mais ceux-ci, comprenant plusieurs milliers des meilleurs cavaliers du Japon et commandés par un seigneur aussi remarquable que Takeda Shingen, sont indubitablement une force redoutable. Les Imagawa, eux, envoient un corps plus modeste de 4.500 hommes, comprenant également 500 teppo. Toutefois, depuis des années déjà, il est de plus de notoriété que les samourais rassemblés à Suruga et à Totomi par Imagawa Yoshimoto sont sans conteste les plus valeureux de tout le pays du soleil levant, seule leur bravoure avec le katana égalant leur talent avec l'arc yumi. Cette force Imagawa est accompagnée par un corps d'armée d'un peu plus de 4.000 soldats sous la bannière du shogun lui-même, commandé par le général Hosokawa Fujitaka, vétéran de la campagne Yamana, et comptant notamment dans ses rangs des hommes de la redoutée garde oban. Ayant débarqué par navire à Suruga à la fin du printemps, les forces Ashikaga ont accompagné les Imagawa dans leur route à travers Kai et Shinano, cachant leurs insignes sous des bannières des Takeda et des Hojo, afin de rejoindre sans éveiller les suspicions le gros des troupes de Shingen, 9.000 hommes campant près de Kawanakajima.

La guerre dans le sud commence avec la traversée de la frontière entre Echigo et Shinano par le corps d'armée allié. Un peu plus de 17.000 hommes, sous les ordres de Takeda Shingen, entrent en territoire Uesugi... pour aussi se heurter à une violente résistance de la part des Uesugi, notamment autour de la puissante forteresse de Kasugayama. Ils y ont posté en défense une impressionnante force de 15.000 hommes, comprenant notamment près de 3.000 Teppo, dotés d'arquebuses à la manière européenne. La campagne s'enraye durant les premiers jours, la défense des places par les Uesugi étant acharnée, et aucun des deux commandants n'étant prêt à risquer une bataille à grande échelle avant l'arrivée de leurs renforts - l'armée de Dewa pour les Uesugi, le corps d'armée Hojo pour la coalition. La cavalerie Takeda n'a également que peu d'occasions d'illustrer sa grande supériorité dans cette guerre de siège, où les teppo des défenseurs leurs donnent de forts avantages...

Ce dernier n'a commencé qu'avec plusieurs semaines de retard les opérations militaires dans Kozuke, après que les soupçons d'actions secrètes par des agents Uesugi aient conduit à un durcissement des actions de protection de l'armée. Lorsque, finalement, en septembre, l'armée Hojo entre dans Kozuke, et n'y rencontre que des forces moindres des Uesugi, qui, après une résistance symbolique, se rendent ou fuient vers Echigo. En un à deux mois, la province d'origine de la famille Yamaouchi-Uesugi est sous contrôle du clan Hojo.

Mais, pendant ce temps, des nouvelles inquiétantes du sud atteignent Hojo Ujiyasu: Il apprend que l'armée des Satomi a passé la frontière entre Shimosa et Musashi, et marche sur Edo! Dans la ville, une puissante garnison de 8.000 hommes a été maintenue, prévue comme réserve en cas de déconvenue dans le nord, et aussi pour la possibilité d'une action Satomi. Les Satomi sont nombreux et bien dotés en matériel de siège, mais leur progression dans les marais du Kanto est rendue difficile par la médiocrité du réseau routier dans la moitié nord-est de la province, donnant aux défenseurs le temps de préparer le château d'Edo, et d'envoyer des messages au daimyo dans Kozuke, et au château d'Odawara dans Sagami, capitale du clan. Lorsque les Satomi arrivent devant la ville, l'armée Hojo y est campée sous les murs, empêchant de débuter le siège, et il est dit qu'Ujiyasu aurait envoyé des renforts supplémentaires depuis l'armée de Kozuke vers le sud, afin de prendre les Satomi en tenaille...


Pertes:

Clan Uesugi

Armée du nord:
450 Ashigaru
50 arquebusiers
200 samouraïs à pied
100 cavaliers légers
75 samouraïs à cheval

Armée d'Echigo
500 ashigaru
150 arquebusiers
250 samouraïs à pied
75 sohei
150 cavaliers légers
125 samouraïs à cheval

Garnison de Kozuke
250 cavaliers légers (250 autres cavaliers légers ont fui à Echigo)
La province de Kozuke est sous occupation militaire Hojo

Clan Satomi:
Négligeables


VS


Clan Mogami
550 ashigaru
450 samourais
100 onna-bushi
200 cavaliers légers
100 cavaliers samourais

Clan Clan Takeda:
300 ashigaru
250 samourais
125 cavaliers légers
75 cavaliers samourais

Clan Hojo:
150 Ashigaru
750 samourais
120 Cavaliers légers
25 Cavaliers Samourais

Shogunat Ashikaga:
150 Ashigaru
80 samourais
50 Sohei
25 Cavaliers légers
25 Cavaliers Samourais

Clan Imagawa:
150 Ashigaru
50 Arquebusiers
50 Samourais
60 Sohei
50 Cavaliers légers
25 Cavaliers Samourais
Pertes réduites pour les samourais du clan Imagawa


Dernière édition par Syllas - Shogun Ashikaga le Sam 10 Jan - 22:53, édité 1 fois

_________________
Shikata Ga Nai
avatar
Syllas - Shogun Ashikaga
Maître du jeu

Messages : 3513
Date d'inscription : 19/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://shogunetdaimyo.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mogami-no-Ran (1562-1563)

Message  Syllas - Shogun Ashikaga le Dim 9 Mar - 23:58

Premier semestre 1563

La guerre continue à Honshu, divisée entre trois fronts: la province de Dewa, où l'armée Mogami lutte dans un combat quasi-désespéré contre les envahisseurs Uesugi, l'invasion des troupes coalisées dans Echigo, et enfin la guerre périphérique des Satomi et Hojo dans le Kanto.

Dans le nord, la situation des Mogami se dégrade rapidement. Leur ravitaillement est limité par la perte des greniers de Yonezawa et la trahison des Ukita, puis par les défections en chaîne de nombreux vassaux mineurs. L'hiver prend aussi son dû, et à l'arrivée du printemps, leur état d'affaiblissement est croissant. A ce moment, Mogami Yoshiaki décide que la partie est perdue sur place, et se lance dans une retraite vers le sud, à travers le territoire adverse.

Cela se transforme vite en chemin de croix, long et difficile, harcelé par les troupes Uesugi, loin des routes et des greniers. Après six mois de combats incessants, ce qui reste de l'armée Mogami traverse la région d'Aizu, se dirigeant vers le sud... Au passage, de nombreuses familles de samourais les rejoignent. Derrière eux, la province de Dewa reste globalement aux mains des Uesugi. Rares sont ceux qui resistent. La plupart des proches de loyalistes Mogami restés en arrière se tiennent tranquille.


Pendant ce temps, dans le sud d'Echigo, les armées Uesugi et shogunales se font face. Les défenseurs utilisent largement les avantages de leur position: outre la défense de la puissante forteresse de Kasugayama, ils se livrent à des attaques nocturnes et à des actions d'escarmouches afin de forcer les alliés à demeurer sur le qui-vive. Les Takeda ne parviennent à utiliser leur cavalerie supérieure qu'en des situations rares, tandis que Takeda Shingen se montre impatient, peu à l'aise dans le partage du commandement avec le général shogunal Hosokawa Fujitaka, dont il critique la tiédeur. Sanglants, les combats ne voient pourtant pas de résolution pour l'instant.

Pendant ce temps, l'armée du clan Soma a été rassemblée à l'appel des Uesugi, et se dirige vers le sud, passant par Miyagi et Aizuwakamatsu, suivant des troupes locales sur la route d'Echigo. D'autres unités sont débarquées depuis Sado à Niigata.

C'est à leur arrivée dans le nord d'Echigo que ces hommes apprennent la nouvelle: 7.500 hommes de l'armée Hojo, sous la conduite de Nori Matsuyaga, remontent depuis Kozuke vers Echigo par la route du sud. Leur présence met sérieusement en difficulté l'armée Uesugi, qui se retrouve à se battre sur deux fronts, entre la vallée du fleuve Shinano et celle de Minamiounuma. Les Uesugi ne sont sauvés que par la neige dense dans le centre du Japon, qui ralentit le passage de l'armée Hojo et leur permet un retrait lent et prudent, en attente des renforts. Toutefois, leur position est à présent nettement défensive: les 17.000 hommes de Takeda Shingen et Hosokawa Fujitaka sont renforcés par près de 7.500 Hojo (et, à plus petite échelle, 200 Imagawa), pour un total de 24.500 soldats, contre un peu moins de 17.500 dans le camp Uesugi (+2.000 soldats Soma).

Au début de l'été, les alliés avancent de nouveau. Les Uesugi s'accrochent désormais à leur ligne de forteresse, et menacent d'être débordés dans l'est d'Echigo.

Pendant ce temps, sur le front sud, ce sont maintenant 10.000 Hojo qui font face aux 8.000 et quelques Satomi. Mais déjà on annonce des recrutements massifs dans les campagnes de Shimosa, Hitachi et Kasuza...
Les Satomi, malgré cela, abandonnent leur position face à Edo, et repassent la frontière, espérant se consolider contre les forteresses frontalières et profiter de l'avantage défensif des marais du Kanto. Les Hojo ne suivent pas, leurs soldats se contentant d'actions de police chaque fois que des navires Satomi effectuent des raids côtiers dans Musashi... jusqu'à l'arrivée des Imagawa. 2.300 hommes, dont 1.000 sohei et 800 samourais de grand renom vont soutenir Hojo Ujiyasu, qui enfin passe à l'attaque. C'est une attaque calculée et méthodique, demeurant proche de la frontière, gardant les voies de communications, et entamant les sièges et destructions systèmatiques des petites places défensives, tentant d'isoler les plus grandes. La stratégie s'avère payante, mais également très longue... Les raids adverses perturbent peu les Hojo, mais leur armée est lourde et peu maniable.


Pertes:

Clan Uesugi

Armée du nord:
200 Ashigaru
0 arquebusiers
45 samouraïs à pied
120 cavaliers légers
65 samouraïs à cheval

Armée d'Echigo
800 ashigaru
200 arquebusiers
375 samouraïs à pied
100 sohei
200 cavaliers légers
185 samouraïs à cheval

Clan Satomi:
350 ashigarus
190 Samouraïs
75 Soheïs
230 cavaliers légers
180 cavaliers Samouraïs
0 batteries de siège

Clan Mogami
1.700 ashigaru (pertes et désertions)
1.200 samourais (pertes et désertions)
+50 onna-bushi par rapport au départ (solde des entrées et sorties dans l'armée)
200 cavaliers légers
120 cavaliers samourais
Ravitaillement compromis

Clan Takeda:
400 ashigaru
220 samourais
155 cavaliers légers
60 cavaliers samourais

Clan Hojo:
450 Ashigaru
200 samourais
80 Cavaliers légers
45 Cavaliers Samourais

Shogunat Ashikaga:
170 Ashigaru
100 samourais
45 Sohei
40 Cavaliers légers
15 Cavaliers Samourais

Clan Imagawa:
250 Ashigaru
45 Arquebusiers
65 Samourais
45 Sohei
60 Cavaliers légers
20 Cavaliers Samourais
Pertes réduites pour les samourais du clan Imagawa

_________________
Shikata Ga Nai
avatar
Syllas - Shogun Ashikaga
Maître du jeu

Messages : 3513
Date d'inscription : 19/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://shogunetdaimyo.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mogami-no-Ran (1562-1563)

Message  Syllas - Shogun Ashikaga le Mar 25 Mar - 22:23

[HRP]Je m'excuse du retard. Il était du aux négociations intenses qui, vous allez le voir, étaient menées, et à un IRL assez chargé. J'en ai encore la migraine maintenant....




Alors même que les combats continuaient dans Echigo et aux marches de Musashi, les daimyos avaient commencé à parler de paix. Après avoir obtenu des concessions des Uesugi, le daimyo Hojo Ujiyasu a accepter d'effectuer une médiation auprès du shogun Ashikaga Yoshiteru et de Takeda Shingen, qui ont alors négocié directement avec Uesugi Kenshin. Durant la négociation, de nombreux points ont étés abordés, dans un climat tendu, les messagers allant et venant entre les camps. Le shogun a aussi cherché l'approbation de l'allié Imagawa.

Les seigneurs se sont finalement accordés sur un traité de paix.

Clauses concernant le clan Uesugi et les territoires du nord
(1) Le clan Mogami devient vassal du shogunat et des Uesugi. Tous les ans, le daimyo Mogami se rendra à Kyoto une fois, afin de réaffirmer cela. Le daimyo Mogami paiera l'aggrandissement du monastère où auraient eu lieu les exactions.
(2) Les Uesugi s'engagent à verser 400 koku au clan Ashikaga au titre des réparations de guerre.
(3) Le Shogun garantit un pacte de non-agression et de non-ingérance de cinq ans entre le clan Uesugi et le clan Takeda.
(4) Le Clan Uesugi évacue la région d'Aoromi de la province de Mutsu, où le clan Akita est établit en tant que vassal du clan Uesugi.
(5) Le Clan Uesugi s'engagerait à ne pas conduire de négociations de paix avec les Hojo et les Satomi en l'absence de délégué du shogunat.
(6) Le Clan Uesugi confiera son fils et héritier au Shogun pendant 4 ans à titre d’otage.
(7) Le Clan Uesugi signe la paix avec les membres de la coalition du Bakufu et s'engage à respecter la paix shogunale.

Clauses concernant le clan Hojo
(8) Le Clan Uesugi donnera un droit de regard au shogunat sur les négociations conduites directement avec le clan Hojo, notamment concernant la province de Kozuke.
(9) L'appartenance de la province de Hitachi au clan Satomi sera incluse dans les négociations conduites entre les Hojo et les Satomi.
(10) Le clan Uesugi s'engage officiellement à demeurer neutre dans le conflit entre Satomi et Hojo

Clauses concernant le clan Takeda
(11) Le clan Uesugi reconnaît le pouvoir et l'autorité des Takeda comme shugo de Shinano.
(12) Murakami Murotane, fils de ancien seigneur de Shinano, réfugié à la cour Uesugi depuis la chute de cette province, abandonne officiellement, dans le temple des ancêtres et devant les représentants des clans Ashikaga, Takeda et Uesugi, toute revendication sur les terres de Shinano, pour lui-même et ses descendants.
(13) Les Uesugi s'engagent à verser 400 koku au clan Takeda au titre des réparations de guerre.

Le Kyoto Kanrei et le général du shogunat Hosokawa Fujitaka ont officiellement et solannellement apposé le sceau du taii-shogun au traîté.


[HRP]Je laisse encore quelques jours pour les négociations entre Hojo et Satomi (de facto les deux clans sont encore en guerre), avec participation shogunale et Uesugi. Si une conclusion n'est pas atteinte, un nouveau topic "Guerre Satomi-Hojo" sera posté pour le prochain semestre. Les alliés des Hojo souhaitant les soutenir dans cette guerre seront reportés là-dessus.

_________________
Shikata Ga Nai
avatar
Syllas - Shogun Ashikaga
Maître du jeu

Messages : 3513
Date d'inscription : 19/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://shogunetdaimyo.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mogami-no-Ran (1562-1563)

Message  Clan Miyoshi le Mer 26 Mar - 5:43

Nos félicitations aux belligérants pour avoir su trouver une paix honorable.
avatar
Clan Miyoshi

Messages : 849
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mogami-no-Ran (1562-1563)

Message  Syllas - Shogun Ashikaga le Dim 30 Mar - 22:48

[HRP]Et voici la deuxième partie, négociée avec Satomi-dono et Uesugi-dono

Musique d'ambiance (une autre encore)

Traîté concernant le Kanto. Scellé en présence des envoyés des clans Ashikaga et Uesugi.

Clause générale:
(1) Les clans Hojo et Satomi s'engagnent à respecter la paix du shogun, et à faire la paix entre eux;

Clauses concernant Hitachi:
(2) Les Satomi renoncent à leurs prétentions sur la charge de shugo de Hitachi. La charge de shugo d'Hitachi est confirmée à Satake-dono;
(3) Les Satomi évacuent la majorité de leurs troupes de Hitachi. Ils ne garderont dans leurs terres de Hitachi une quantité de troupes inférieure à 350 hommes, destinée au maintien de l'ordre et de la paix publique;
(4) Les Satomi s'engagent à ne pas menacer les terres des clans demeurés indépendants de Hitachi, ni à nuire aux intérêts de ces clans ou du clan Satake;
(5) Les Satomi s'engagent à partager à parts égales les revenus de la province de Hitachi.

La paix générale est de retour dans l'est

_________________
Shikata Ga Nai
avatar
Syllas - Shogun Ashikaga
Maître du jeu

Messages : 3513
Date d'inscription : 19/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://shogunetdaimyo.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mogami-no-Ran (1562-1563)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum