Deuxième guerre de Shikoku (1573)

Aller en bas

Deuxième guerre de Shikoku (1573)

Message  Syllas - Shogun Ashikaga le Sam 1 Nov - 18:10



2nd semestre 1573

La vengeance est un poison très particulier, en ce qu'il se communique naturellement et inévitablement aux enfants et aux parents, qu'il dévore et obnubile jusqu'à ce que seul le katana puisse le guérir, par le sang de l'ennemi- ou le sien propre. Il peut courrir sur des générations et des decennies, mais il finit toujours par se manifester, et préparer une nouvelle génération de souffrance. En les temps de jadis, avant que Minamoto no Yoritomo ne devienne le premier shogun et mette à bas la puissance des clans Fujiwara et Taira, le peuple du pays du soleil levant vivait de manière prospère et calme. Depuis Kyoto, l'empereur, adulé comme un dieu, était entouré d'une cour nombreuse et brillante, et nommait des gouverneurs pour chaque province.
Les sombres années de guerre qui ont suivi la chute de la régence Fujiwara ont abouti à l'émergence de la classe samourai, pour laquelle le poison de la vengeance est le plus doux des nectars. Seul le shogun, le commandant suprême, peut y mettre un terme, par l'immense force qui est la sienne. Toutefois, depuis la guerre d'Onin, le shogunat Ashikaga a de plus en plus de mal à imposer sa force et à faire cesser les guerres privées...

Sur Shikoku, depuis l'echec des Chosokabe à s'emparer d'Iyo, ainsi que la guerre qui a suivi[/b], le venin s'est répandu dans les deux clans. Les Kono n'ont jamais pardonné la mort de la branche aînée du clan, tandis que les Chosokabe n'ont jamais réellement fait le deuil de cette guerre gagnée, puis perdue. Enfin, les Miyoshi ont toujours lorgné Tosa, que l'arbitrage du shogun leur avait jadis refusé. Finalement, les tensions entre ls Kono et les Chosokabe sont devenues impossibles, lorsque les Chosokabe ont envoyé aux Kono un défi, demandant que leurs deux armées se rencontrent sur le champ de bataille, afin que la force et l'honneur prévalent. Réticent au départ, le daimyo Kono a été forcé d'accepter après que la teneur du défi soit parvenue aux oreilles des jeunes samourais épris de gloire, de sang et de vengeance. A la fin de l'été, c'est donc une vaste armée Kono de plus de 6.000 hommes, comportant le ban et l'arrière-ban d'Iyo, qui s'ébranle, quittant Matsuyama et avançant vers la frontière de Tosa.

De leur côté, les Chosokabe ne sont pas inactifs. Ils ont reconstitué une puissante armée de près de 5.100 hommes, disposant notamment d'un grand nombre de samourais et de soldats armés de teppo.

J'ai utilisé les dés, compte tenu de la taille proche des armées. Plus de détails ci-dessous.

Au coeur de cette île montagneuse, près de la ville de Tosa, à la frontière de la province de Tosa et de celle d'Iyo, les deux forces se rencontrent en une vallée suffisamment large pour passer pour une plaine. Les deux forces qui se font face sont redoutablement équivalentes: une armée Kono plus vaste, mais composée de davantage d'ashigarus ostensiblement placés en première ligne, soutenus par des teppos et de fortes formations de samourais archers et armés de katanas. Une cavalerie nombreuse est également massée entièrement sur l'aile droite, clairement positionnée pour tenter une manoeuvre de flanc massive. En face de cela, les Chosokabe présentent un front droit, doté d'une formation complexe comprenant des lignes et brigades alternées d'ashigarus archers, de samourais archers, de lanciers, de soldats à katanas, ainsi qu'une ligne continue de teppo. Sur chaque côté, de petites brigades de cavalerie, et plusieurs catapultes.
Le combat s'engage, comme, selon ce qui avait été prévu par un accord mutuel, les deux armées s'avancent l'une sur l'autre dans le bruit des musiques militaires. Chaque samourai a préparé son armement, poli son armure, bu la coupe de saké traditionnelle avant d'entrer dans la formation. A l'arrière de leurs armées, entourés de petits drapeaux de commandement et de communication, les daimyos observent la situation d'un oeil alerte.

Les premiers instants du combat voient de fortes pertes dans le camp Kono. L'avancée des lanciers ashigaru Kono est fortement ralentie par le feu des arquebusiers Chosokabe, et la riposte des archers et arquebusiers Kono est insuffisante au départ. Quelques pierres des catapultes parviennent également à frapper les soldats ennemis, même si la plupart les manque. Une, puis deux lignes de soldats Kono tombent, toutefois, pendant que les arquebusiers Chosokabe rechargent, le gros de l'armée d'Iyo charge, et entrer au corps à corps.
Une effroyable boucherie s'ensuit, comme deux forces équivalentes entament une lutte à mort. Bien encadrés et entrainés, les soldats Chosokabe se battent férocement, toutefois, ils fatiguent progressivement, éliminant les ashigarus du front Kono, et c'est éprouvés qu'ils commencent à faire face aux samourais demeurés derrière. Lentement, les Chosokabe cessent d'avancer.

Pendant ce temps, sur les côtés, le gros de la cavalerie Kono a chargé sur le flanc arrière gauche des Chosokabe, écrasant au passage le demi-corps de cavalerie de ceux-ci. Ignorant le groue de cavaliers Chosokabe qui harcèle l'autre flanc de l'armée Kono, ils fondent sur les catapultes, et parviennent à en liquider les servants rapidement, avant de tomber sur les arrières des Chosokabe.

La bataille, indécise jusqu'ici, commence à nettement tourner à l'avantage des Kono, comme bientôt seuls les sohei de l'aile gauche Chosokabe résistent encore. L'effritement se poursuit inéxorablement, sans que les Chosokabe ne semblent vouloir se rendre. Finalement, après trois heures de combat, leur armée finit par battre en retraite, vaincue, et laissant plus de 1.300 morts sur le champ de bataille. De leur côté, les Kono ont également perdu près de 1.200 hommes, en faisant une victoire coûteuse...

En outre, peu après que l'annonce de la guerre entre les deux clans ait été rendue publique, ce sont les clans de l'est de Shikoku qui s'activent. Les Soga semblent hésitants, et il faut que les Kono leur envoient un message leur disant qu'il n'est pas nécessaire d'intervenir, tandis que les Miyoshi, dont l'armée était massée à Awa, saissent le prétexte pour se mettre en branle et tomber dans l'est de Tosa. La population, appelée hativement aux armes, a peine à défendre les nouveaux châteaux frontaliers, édifiés en remplacement de ceux évacués suite à la dernière guerre. L'armée Chosokabe, en retraite, est retombée vers Kochi, où elle s'est placée rapidement en position défensive. Bientôt, les Miyoshi, à peine ralentis, arrivent en vue de la ville et de son château. Les groupes de paysans et de défenseurs improvisés risqueront toutefois de causer des problèmes d'approvisionnement durant l'hiver...
Quant aux Kono, ils ont campé leurs forces une dizaine de kilomètres plus au nord. Sans empressement après leur victoire, ils établissent des quartiers d'hiver et n'entament pas de siège, se contentant d'envoyer des messagers demander leur dû: la soumission des Chosokabe, comme prévu par le défi.

Pertes:

Chosokabe:
250 ashigaru
500 samourais
300 teppo
150 cavaliers légers
100 cavaliers lourds
4 unités de siège

Kono:
650 ashigaru
350 samourais
100 teppo
50 cavaliers légers
50 cavaliers lourds

Miyoshi:
Négligeable

Dés:
Notre pauvre ami Chosokabe reprend le triste flambeau du Shimazu pour les dés. Voyez donc ceci: Screenshot. Ouais. Déprimant, isn't it?


Dernière édition par Syllas - Shogun Ashikaga le Sam 10 Jan - 22:57, édité 1 fois

_________________
Shikata Ga Nai
avatar
Syllas - Shogun Ashikaga
Maître du jeu

Messages : 3513
Date d'inscription : 19/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://shogunetdaimyo.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième guerre de Shikoku (1573)

Message  Clan Amago le Sam 1 Nov - 23:13

Je déteste les dés ^^ mes ofrandres contre eux n'ont pas fonctionné ^^

Nous reconnaissons notre défaite et cédons officiellement le pouvoir au kono qui on combattus avec honneur et n'ont pas voler leur victoire!

Nous demandons également à ce que tout les seigneur du japon la fourberie des miyoshi et leur manque d'honneur, le shogun devrait surveiller ses arrière...
avatar
Clan Amago

Messages : 556
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième guerre de Shikoku (1573)

Message  Syllas - Shogun Ashikaga le Sam 1 Nov - 23:56

Le clan Chosokabe sera traîté avec magnanimité. Le chef de clan pourra se faire bonze, et sa famille disposera d'un traitement en or par le daimyo Kono.

Les seigneurs locaux vassaux du clan Chosokabe seront confirmés dans leurs privilèges et leurs domaines, excepté, évidemment, s'ils continuent de combattre les soldats Kono après la reddition.

[HRP]Désolé de voir ta faction finir comme ça, disons que si le coup de force avait marché pendant la première invasion et tu avais réussi à garder la province, la partie se serait sans doute bien mieux déroulée pour toi. Enfin, on ne peut guère le refaire. Ta politique économique était très réussie du reste!

Comptes-tu reprendre une faction, ou attendre YoG2.1?

_________________
Shikata Ga Nai
avatar
Syllas - Shogun Ashikaga
Maître du jeu

Messages : 3513
Date d'inscription : 19/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://shogunetdaimyo.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième guerre de Shikoku (1573)

Message  Clan Amago le Dim 2 Nov - 0:16

Reprendre une faction ^^
Mais je sais pas trop quoi choisir ^^


Nous appelons bien entendus nos vassaux à plier l'échine devant le vainqueur, l'honneur étant sauf grace à cette bataille... sauf pour les Miyoshi bien entendus qui on montré encore une fois leur perfidie et leur avidité.

Quand à nous, nous rejoindrons notre père sur le chemin religieux....
avatar
Clan Amago

Messages : 556
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième guerre de Shikoku (1573)

Message  Clan Miyoshi le Dim 2 Nov - 10:58

Il n'y a nulle perfidie à intervenir pour défendre un de nos alliés.
avatar
Clan Miyoshi

Messages : 849
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième guerre de Shikoku (1573)

Message  Clan Amago le Dim 2 Nov - 12:52

Sauf que le dit allié n'a subit aucune agression, il n'y a pas eut de véritable guerre mais une bataille de l'honneur, mot qui n'as que peu de sens pour vous nous le savons tous ! Votre allié à accepté un combat singulier seul à seul, en intervenant, vous avez souillé les règles de l'honneur. Votre intervention, sans déclaration de Guerre et sans aucune raison valable n'est donc que perfidie et pur expansionnisme!
avatar
Clan Amago

Messages : 556
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième guerre de Shikoku (1573)

Message  Clan Miyoshi le Dim 2 Nov - 13:41

Nous n'étions que les garants de cette bataille et conformément à la parole que nous avons donné, nous retirons des terres de Tosa appartenant désormais au clan Kono.
avatar
Clan Miyoshi

Messages : 849
Date d'inscription : 21/11/2012
Age : 19

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième guerre de Shikoku (1573)

Message  Clan Amago le Dim 2 Nov - 13:46

et vous espérez que quelqu'un va croire vos mensonges ?
avatar
Clan Amago

Messages : 556
Date d'inscription : 08/12/2012
Age : 26

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Deuxième guerre de Shikoku (1573)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum