Remarques sur les rangs, clans et généalogies

Aller en bas

Remarques sur les rangs, clans et généalogies

Message  Syllas - Shogun Ashikaga le Jeu 5 Fév - 0:57

Remarques sur les clans et généalogiques


Le Japon est divisé en différents clans, qui sont des cellules de pouvoir familiales, dont la dignité, la force et le patrimoine sont enracinés dans le passé, et dont les relations sont profondemment affectées par celles de jadis. Je vais essayer de résumer ici les grandes lignes de l'histoire des familles illustres du Japon. Si vous avez des questions supplémentaires, vous pourrez me les demander dans votre partie privée. Je ne serai peut-être pas en mesure de répondre aux plus précises (je n'ai accès qu'aux sources anglaises), mais ferai de mon mieux.


Grandes familles historiques:


Le clan impérial Yamato:
Le clan Impérial remonte à la nuit des temps, et descend de la déesse du Soleil Amaterasu en personne. Seul le clan impérial peut fournir des empereurs au Japon: Il n'est même pas envisageable d'usurper le trône, ce serait un crime que jamais le ciel et les dieux ne pardonneraient!
Malgré cela, le clan impérial a perdu beaucoup de son pouvoir effectif dès la fin de l'antiquité, et a depuis lors connu l'encombrante autorités de régents et de shoguns. Malgré cela, l'influence de l'empereur ne doit pas être sous-estimée...

Les Fujiwara
Ils sont la plus ancienne des grandes familles; successeurs du clan de prêtres et shamans antiques nommé Nakatomi, ils changent de nom au VIIème siècle, et deviennent les maîtres réels du Japon. Presque tous les grands clans ont encore une ascendance Fujiwara à un degré ou un autre. Les cinq familles principales du clan Fujiwara font partie des Kuge, les nobles de la cour impériale, et sont reconnues comme les seules suffisamment dignes d'offrir des épouses aux empereurs (sauf rares exceptions). La famille la plus proéminente descendant des Fujiwara est le clan Uesugi.
Le Fujiwara ont étés les maîtres de la cour Impériale entre le VIIIème et le XIème siècle, tenant le rang de "régent" (Sessho et Kampaku). Leur puissance et leur gloire étaient inégalées, et leur autorité telle qu'ils n'ont jamais nécessité l'usage de la force pour maintenir l'ordre. Toutefois, progressivement les clans samourais des provinces ont gagné en puissance, et les disputes entre factions de la cours ont affaibli l'autorité de Kyoto. Finalement, l'empereur Go-Sanjo décida de lutter contre l'autorité jalouse des Fujiwara, et inaugura un système de pouvoir parallèle, l'Insei, qui, contournant le gouvernement officiel tenu par les Fujiwara, affaiblit encore davantage l'Etat. Finalement, les Taira et leurs samourais s'emparèrent du pouvoir effectif sous Taira no Kiyomori, et mirent un terme à toute pouvoir tant des Fujiwara que de la maison impériale.
Malgré cette défaite, les Fujiwara continuent d'exister: divisés en cinq familles (par ordre de rang: Konoe, Takatsukasa, Kujo, Ishijo, Nijo), ils sont les seuls à pouvoir prétendre à occuper le poste (symbolique) de Régent, ou encore à marier leurs filles aux empereurs.

Les Taira:
Issus de l'empereur Kammu, le clan Taira (aussi nommé Heike) est l'une des plus puissantes familles de la fin de l'ère Heian, et possède le contrôle quasi-total de l'Etat sous Kiyomori. Ils expulsent alors les Fujiwara du pouvoir, et deviennent le premier clan purement samourai à régner sur le Japon. Toutefois, ils sont défaits durant la guerre de genpei par les Minamoto. Malgré ela, leur sang continuera d'être présent dans les grandes familles, notamment le clan vieux clan Hojo, qui assumera le pouvoir effectif sous le premier shogunat, les clans Chiba et Hatakeyama. Les Oda ont aussi revendiqué des descendants Taira.

Les Minamoto
Les Minamoto (appelés aussi Seiwa Genji) sont les descendants de l'empereur Seiwa; ce clan est apparu à la fin du premier millénaire, et s'emparent du pouvoir contre les Taira suite à la guerre de Genpei. Minamoto no Yoritomo est le premier shogun de l'histoire du Japon, et fonde le bakufu de Kamakura. Cette institution militaire puissante et sophistiquée perdurera pendant deux siècles, même si le clan Minamoto lui-même disparaitra après quelques années, comme les intrigues politiques entre les conseillers du shogunat, ainsi que l'incapacité du successeur de Yoritomo condamnent la branche aînée de la famille.
Le clan Minamoto se divise toutefois en un très grand nombre de branches parallèles, notamment les clans Ashikaga (une branche cadette de la lignée shogunale de Yoritomo), Nitta (clan exterminé par les Ashikaga lors de leur prise de pouvoir), Takeda (issus d'une branche collatérale) et Yamana.


Familles actuelles:


Les Ashikaga:
Le clan Ashikaga s'est séparé de la lignée Minamoto principale sous Ashikaga Yoshiyasu au XIIème siècle, et est devenue très puissant dans la province de Shimotsuke dans le Kanto. Par la suite, il s'est rebellé contre le shogunat, et a participé à la restauration impériale Kammu, avant de se retourner contre l'empereur et d'imposer sous Ashikaga Takauji un nouveau shogunat, basé à Kyoto. Durant leur règne, les Ashikaga ont développé une cour brillante, et maintenu un contrôle relativement laxiste sur le pays, déléguant de nombreux pouvoirs à leurs feudataires, y compris la branche cadette des Ashikaga, descendants de Motouji, qui, établie à Kamakura dans la province de Sagami, a pris a plusieurs reprises tenté de s'emparer du shogunat, jusqu'à être démantelée.
Les familles apparentées aux Ashikaga sont, par ordre d'ancienneté, les Hatakeyama, les Momomoi, les Hosokawa, les Niki, les Imagawa, les Kira, les Isshiki, les Shiba et les Shibukawa. Originellement pour la plupart simple clans vassaux des Ashikaga du temps de leur gouvernement de Shimotsuke, ces seigneurs ont reçus d'immenses domaines lors de la prise de pouvoir par Takauji, et ont par la suite formé l'armature du shogunat Ashikaga, en plus de ses alliés locaux non-familiaux, les Amago, Uesugi, Otomo et Shoni.
Ancienneté: *****
Prestige: *****
Liens familiaux: *****


Les Takeda:
Les Takeda sont une famille ancienne. Descendants des Seiwa Genji, ils étaient apparentés à Minamoto no Yoritomo, et l'ont soutenu dans l'établissement du premier shogunat, à Kamakura. Depuis lors, ils ont grandi et sont devenus l'un des plus puissants clans du Japon. Gouverneurs de Kai depuis des siècles, ils ont également donné des seigneurs à Aki et à Wakasa, même si les branches Takeda de ces régions ont disparu depuis lors. Le clan Matsumae, ancien maître de l'île d'Ezo dans le nord, descendait également des Takeda de Wakasa. Plus récemment, au XVème siècle, les Takeda ont soutenu le shogunat et le Kanto Kubo dans la rébellion d'Uesugi Zenshu, ce qui leur a valu un accroissement de leurs possessions dans Shinano. Toutefois, malgré cela, les Takeda ont connu des difficultés à garder le contrôle de cette turbulente province.
Ancienneté: *****
Prestige: ****
Liens familiaux: ****

Les Uesugi:
Descendants d'une des nombreuses branches des Fujiwara, les Uesugi se sont établis dans l'est depuis des siècles. Ils se divisaient en trois branches : les Yamanouchi de Kozuke, les Ogigayatsu de Musashi, et les Inukake de Shimosa. Par la suite, ils sont devenus des conseillers et soutiens militaires de la branche de Kanto du clan Ashikaga, descendants d'Ashikaga Motouji. Ces derniers, dotés du titre de Kanto Kubo, sont devenus orgueilleux, et ont à plusieurs reprise tenté de se soulever contre Kyoto. Sous le tyran Mochiuji, Uesugi Zenshu, son bras droit, s'est soulevé à la tête de nombreux seigneurs du Kanto. La défaite de sa rébellion n'a pas diminué la puissance du clan Uesugi, et une génération plus tard, le shogun détruisait la puissance des Kubo, et remplaçait ce poste par celui de Kanto Kanrei, qu'il a donné aux Uesugi.
Par la suite, durant la guerre d'Onin dans l'ouest, le clan Uesugi aussi sombra dans la guerre civile, comme les trois branches se combattirent pour la suprématie dans le Kanto. La branche Inukaamanouchi en sortirent affaiblis. C'est dans ce contexte qu'ils firent difficilement face à l'agression des Hojo, qui écrasèrent les Ogigayatsu et leurs Ota, occupant Musashi, et mettant en déroute les Yamanouchi. Ces derniers furent obligés de mendier l'aide de leurs vassaux d'Echigo, les puissants Nagao, qui forcèrent en échange de soutien l'adoption du fils ainé des Nagao au sein de la famille Uesugi Yamanouchi - le nouveau seigneur devenant Uesugi Kenshin.
Ancienneté: *****
Prestige: ****
Liens familiaux: ****

Les Imagawa:
Les Imagawa possèdent des liens étroits avec les Ashikaga. Descendant des Seiwa Genji, le premier seigneur Imagawa, Kuniuji, était cousin du premier shogun Ashikaga Takauji, et par la suite les Imagawa ont étés des piliers du régime Ashikaga. Imagawa Sadayo avait ainsi été envoyé par le shogun Yoshimitsu afin de subjuguer Kyushu et d'écraser la rébellion pro-impériale dans le sud du pays. Nommés gouverneurs de Totomi et de Suruga depuis plus d'un siècle, ils sont l'un des principaux clans du pays.
Ancienneté: ****
Prestige: ****
Liens familiaux: ****

Les Hosokawa:
Les Hosokawa sont, comme les Imagawa, une branche latérale du clan Ashikaga. A ce titre, ils ont étés parmi les premiers à soutenir Takauji dans sa rébellion contre les régents Hojo et Kamakura, et ont étés des soutiens du régime pendant des siècle. Faisant partie des trois clans éligibles au titre de Kanrei, ils ont exercé une importante influence dans l'est de la Mer de Seto, contrôlant à leur apogée Settsu, Harima, Bizen, Bingo, Sanuki, Tosa, Tamba, Awa, Awaji et Izumi. Plus tard, durant la guerre d'Onin, les Hosokawa ont durement souffert de la haine implacable que leur vouait Yamana Sozen, et depuis lors l'influence du clan est déclinante. Un coup particulièrement dur au pouvoir Hosokawa a été la rébellion de leurs vassaux Miyoshi, qui ont arraché Awa hors de l'influence Hosokawa, puis pris pied à Settsu dans le Kansai. Malgré ces revers, les Hosokawa disposent encore d'un prestige considérable à la cour shogunale.
Ancienneté: ****
Prestige: ***
Liens familiaux: ****

Les Miyoshi:
Les Miyoshi sont une branche du clan Ogasawara, installée depuis le XIVème siècle à Awa, sur l'île de Shikoku. Longtemps vassaux des seigneurs Hosokawa, les Miyoshi ont progressivement usurpé les prérogatives de shugo de ceux-ci dans les provinces d'Awa, Awaji et Settsu, jusqu'à entrer en rébellion ouverte. Aujourd'hui, ce clan a établi une forte base dans la région, et cultive des relations ambigües avec ses voisins.
Ancienneté: **
Prestige: **
Liens familiaux: **


Otomo:
Branche du clan Fujiwara, redescendue au rang de samourais, les Otomo sont originaires du Kanto, et ont fait partie des compagnons de Minamoto no Yoritomo lors de sa victoire sur les Taira durant la guerre de Genpei. En récompense de leurs services, le rusé Yoritomo leur donna des terres à Kyushu, ainsi que le titre de shugo de Bungo, afin de disposer d'un loyal vassal dans ces territoires traditionnellement pro-Taira. Depuis lors, les racines des Otomo ont profondément plongé dans la terre de Kyushu. Plus tard, ils se joignirent aux Ashikaga dans leur rébellion, et devinrent des soutiens du nouveau shogunat.
Ancienneté: ****
Prestige: ***
Liens familiaux: ***


(suite en cours)

[J'ai acquis un excelent bouquin sur le Japon de l'époque Ashikaga, je vais peu à peu synthétiser les éléments intéressants pour vous aider dans le jeu.]


Dernière édition par Syllas - Shogun Ashikaga le Sam 2 Mai - 22:23, édité 4 fois

_________________
Shikata Ga Nai
avatar
Syllas - Shogun Ashikaga
Maître du jeu

Messages : 3513
Date d'inscription : 19/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://shogunetdaimyo.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remarques sur les rangs, clans et généalogies

Message  Syllas - Shogun Ashikaga le Mar 21 Avr - 21:54

Les rangs


Suite à une question, je vais proposer des informations supplémentaires concernant les rangs et fonctions habituelles.

Gouvernement impérial:
Tenno: l'empereur
Tenshi: "fils du ciel", l'empereur
Sessho et Kampaku: Il s'agit des régents impériaux. Historiquement, ils agissent pour le compte des empereurs mineurs, et possèdent un pouvoir considérable sur la cour. La fonction est tenue traditionnellement par les Cinq Maisons des Fujiwara.
Taiko: Titre d'un sessho ou kampaku après qu'il ait quitté cette fonction.
Daijo-Daijin: "premier ministre" impérial.
Sadaijin et Udaijin: Ministres de la gauche et de la droite, principaux ministres impériaux.

Gouvernement shogunal:
Seii-i-tai Shogun: Commandant en chef des armées du Japon, dirigeant effectif du pays.
Kubo: synonyme rarement utilisé de "shogun".
Kanrei: divisé entre le Kyoto kanrei, premier-ministre du shogun, et le Kanto Kanrei, responsable administratif du shogunat dans l'est.
Tandai: "inspecteur", délégué shogunal dans des régions stratégiques, historiquement le Nagato Tandai et le Kyushu tandai.
Bugyo: "commissaire", envoyé spécial du shogun.

Gouvernement provincial:
Kokushi (kami): Gouverneur provincial, nommé directement par l'emperur. Poste honorifique et prestigieux, mais sans pouvoir.
Shugo: "connétable" d'une province, il a la charge de l'administration effective du territoire, des impôts, de la justice. Il est nommé par le shogun, mais souvent le titre se transmet de manière héréditaire.
Shugodai: vice-shugo d'une province, il remplace le Shugo en son absence. Il est nommé par le shogun, mais souvent le titre se transmet de manière héréditaire.

Note: En réalité, peu importe le titre entre shugo ou shugodai, c'est souvent juste l'étiquette officielle du daimyo local. Historiquement sous le shogunat Ashikaga le pouvoir central s'effrite sous l'influence des shugo et shugodai devenant de plus en plus indépendants. Certains clans étaient initialement détenteurs de vastes territoires, comme les Takeda ou les Hosokawa, mais ne pouvaient pas résider partout et étaient représentés par des shugodai, dont l'influence locale augmenta progressivement. C'est par exemple le cas des Oda, qui étaient shugodai d'Owari pour le compte du clan Shiba, un des grands clans apparentés aux Ashikaga, Hosokawa et Hatakeyama. A la fin, les Shiba étaient tellement éparpillés et affaiblis que le shugodai a pris le pouvoir. Dans d'autres provinces, le shugo a réussi à maintenir son autorité, par exemple les Takeda, qui ont abandonné leur possession à Aki (avant les Ouchi et les Mori, ce territoire appartenait aux Takeda), mais ont gardé le contrôle de Kai en tant que shugo.

_________________
Shikata Ga Nai
avatar
Syllas - Shogun Ashikaga
Maître du jeu

Messages : 3513
Date d'inscription : 19/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://shogunetdaimyo.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remarques sur les rangs, clans et généalogies

Message  Syllas - Shogun Ashikaga le Lun 27 Avr - 20:42

Liens utiles pour trouver plus d'informations


Le nobiliaire du Japon - Index alphabétique des grandes familles japonaises. Retrouvez votre clan dans la liste!
(et ignorez les parties en allemand)

_________________
Shikata Ga Nai
avatar
Syllas - Shogun Ashikaga
Maître du jeu

Messages : 3513
Date d'inscription : 19/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://shogunetdaimyo.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remarques sur les rangs, clans et généalogies

Message  Syllas - Shogun Ashikaga le Sam 2 Mai - 20:51

Mise à jour de ce post.

J'ai ajouté ces clans: Clan Impérial, Uesugi, Takeda, Otomo, Hosokawa, Miyoshi, Imagawa. J'ai étendu les paragraphes sur les Fujiwara, les Minamoto et les Ashikaga.

_________________
Shikata Ga Nai
avatar
Syllas - Shogun Ashikaga
Maître du jeu

Messages : 3513
Date d'inscription : 19/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://shogunetdaimyo.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Remarques sur les rangs, clans et généalogies

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum