Monétarisation croissante de l'économie (1577)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Monétarisation croissante de l'économie (1577)

Message  Syllas - Shogun Ashikaga le Mar 17 Mar - 19:17



Monératisation croissante de l'économie
Honshu, Kyushu - Second semestre 1577:

Jusqu'ici, l'économie japonaise demeurait peu monétarisée, comme l'essentiel des transactions s'effectuait via le troc sur la base du riz (le koku de riz représente la quantité de riz consommée par un adulte en un an). Les pièces en circulation étaient des pièces de cuivre chinoises importées, parfois clandestinement, ainsi que des copies gouvernementales de celles-ci. Toutefois, depuis quelques années, le troc a été découragé dans de larges parties du pays par l'augmentation de l'extraction et de la fonte de métaux précieux, notamment l'or de Sado exploité par les Uesugi, et l'or d'Izu, dont le minage a été encouragé récemment par les Imagawa après leur prise de contrôle d'Izu. Désormais des monnaies métalliques sont frappées par plusieurs daimyo, en plus des traditionnels ateliers de frappe de Kyoto, où les Ashikaga eux-mêmes ont donné cours à une nouvelle unité officielle, le ryo, d'une valeur de 187 grammes d'or pur. Ces nouvelles unités d'échanges ont progressivement occupé les marchés centraux du Kansai, à Kyoto, à Sakai, Hyogo et dans Omi.

En parallèle à cela, un autre mouvement s'est effectué à Kyushu, où l'absence de dépôts d'or et d'argent en quantités significatives a laissé le champ ouvert aux monnaies étrangères. L'intensification du commerce nanban a ainsi fait du real portuguais la principale monnaie d'or et d'argent; de même, des ateliers clandestins d'imitation des pièces portuguaises se sont développés dans Chikuzen et Hizen...

Globalement, cette intensification de la monétariation de l'économie représente une forte accélération de la tendance dans l'économie japonaise depuis la fin de l'ère Heian, et permet l'émergence des premières organisations de nature bancaire, à plus forte raison que les techniques de comptabilité développées par certains domaines et par les banquiers de Kyoto, Sakai et Hyogo permettent de donner toute leur force à ces nouvelles masses monétaires. Les paiements en pièce dans les campagnes pourront toutefois souvent se faire au détriment des petits cultivateurs, comme ceux-ci risquent d'être les moins informés et les plus fragiles face aux cours changeants du riz et des matières premières agricoles.
Malgré cela, il n'y a pas de doute que la croissance de l'économie nationale se poursuivra.


  • Accérélation de la croissance des échanges commerciaux ;
  • L'économie a été partiellement monératisée dans le Kansai, le Tokaido, Echigo, le nord de Kyushu et le Chugoku.

_________________
Shikata Ga Nai
avatar
Syllas - Shogun Ashikaga
Maître du jeu

Messages : 3513
Date d'inscription : 19/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://shogunetdaimyo.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum