Guerre de Harima (1553-1555)

Aller en bas

Guerre de Harima (1553-1555)

Message  Syllas - Shogun Ashikaga le Mar 24 Déc - 23:11


2nd semestre 1553

Annonçant vouloir mettre un terme à l'influence du clan Hosokawa dans la province de Harima, le daimyo des Yamana envahit la province avec son armée!
Les premiers bourgs sont surpris par des cavaliers Yamana, mais le relief accidenté du nord de la province talentit ceux-ci, et la nouvelle de l'attaque parvient aux principaux clans de la province: les Bessho, Kuroda, Asno, Hitotsunayagi, Takebe et Ikeda, qui mobilisent leurs forces. L'enthousiasme pour défendre la cause du clan Hosokawa est faible, mais la domination nominale de ce dernier allait fort bien à de nombreux chefs locaux, pour qui le changement pour un maître plus présent et actif n'est guère désirable. Le clan Ikeda d'Himeji et les clans Kuroda, Takebe et Hitotsunayagi rassemblent leur troupes au nord de la ville, et marchent vers le nord, où ils espèrent faire jonction avec les forces du clan Asano en provenance de l'ouest. Le clan Bessho a gardé ses troupes dans l'est de la province, et demeure inactif.
Pendant ce temps, le clan Hosokawa, qui transférait un corps d'armée d'un millier d'hommes entre Bitchu et Izumi, déroute ce dernier vers Harima, où il atterrit, et marche lui aussi vers le nord, afin de tenter de rattraper et de soutenir l'armée des féodaux de la province.
L'avancée des Yamana confirme les craintes de ceux-ci: les clans mineurs qui n'avaient pas mobilisés ont le choix entre la soumission et le katana. L'action ponctuelle de groupes de cavaliers Yamana sur les arrières est aussi brutale, mais ils n'osent pas s'approcher du corps féodal considérable, qui rassemble près de 3.000 ashigaru, 400 samourais et onna-bushi et 450 cavaliers. L'ardeur de ces derniers s'anime, malgré la division du commandement entre les chefs de clan; le corps des Asano fait jonction avec eux dans le centre de Harima, et c'est une bataille en bonne et due forme qui se prépare.
L'armée des Yamana se rassemble alors, et semble attendre sur la défense un assaut des daimyos de Harima. Ceux-ci toutefons adoptent une stratégie semblable, et attendant l'arrivée du millier d'hommes de renforts des Hosokawa, qui les rejoints fin novembre, avec les premières neiges.  
Pendant tout le mois de décembre, les armées se font face, une trentaine de kilomètres au nord d'Himeji, dans des collines difficiles. Le camp des daimyos de Harima n'est pas exceptionnellement organisé, mais leurs forces sont considérables, tandis que le seigneur Hosokawa, le célèbre Fujitaka, serait en train de préparer une armée dans Bitchu afin de venir au secours de ses vassaux.



Pertes:

Yamana:
50 ashigarus
10 samourais
50 cavaliers légers
20 cavaliers lourds

Daimyos (notables) de Harima:
75 ashigarus
15 samourais
25 cavaliers légers
10 cavaliers samourais

Hosokawa:
Négligeables (forces non-engagées dans des combats jusqu'ici)


Dernière édition par Syllas - Shogun Ashikaga le Lun 30 Déc - 22:12, édité 1 fois

_________________
Shikata Ga Nai
avatar
Syllas - Shogun Ashikaga
Maître du jeu

Messages : 3513
Date d'inscription : 19/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://shogunetdaimyo.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre de Harima (1553-1555)

Message  Syllas - Shogun Ashikaga le Mer 25 Déc - 23:38

1er semestre 1554

Les deux armées campent durant l'hiver dans le nord de Harima, et les forces Yamana souffrent davantage que l'armée locale des rigueurs du climat des hauteurs. Sans que cela ne puisse égaler les longs et rigoureux hivers du nord de Honshu, il y a tout de même plusieurs dizaines de pertes et de blessés à cause du froid, et des raids éparpillés - et peu efficaces au demeurant - de paysans ayant perdu leurs propriétés dans la guerre, avides de vengence.
L'armée des daimyos subit moins le climat que les querelles au sujet du commandement entre eux; le général des Hosokawa, Kumoto Mitsunagi, réclame le commandant jusqu'alors assumé par le clan Ikeda. Ce dernier demande un commandement conjoint, tandis que le clan Asano décide deséparer son camp de celui des coalisés, et de se positionner à l'ouest. Plusieurs messagers sont aussi des allers-retours avec le clan Bessho, tentant de convaincre le daimyo Bessho de mobiliser ses forces. Finalement, en février, ce dernier se met à reculons en route.

C'est alors que les Yamana tentent l'offensive. Quittant leur camp et se déplaçant vers l'ouest, dans les collines, ils font mine de vouloir contourner les coalisés. L'armée de Harima lève le camp et avance en parallèle, tentant de se positionner entre les accès à la plaine et les ennemis. Des attaques de cavalerie sont combattues par un pesant mais acceptable dispositif d'infanterie.

Alors que les accrochages se mutliplient et que la distance entre les edux forces augmente, de nuit, Kumoto Mitsunagi ordonne à une bonne partie de ses meilleures cavaliers et de son infanterie samourai Hosokawa de lever quitter subrepticement le camp, en laissant de nombreux feux allumés, faisant croire que tout est à la normale. Il camoufle ses troupes dans les fourrés d'une colline à l'ouest.

Le lendemain, la bataille est engagée, à l'orée de la plaine de Harima . Les ashigaru Yamana chargent, soutenus par les archers samourais, tandis que deux ailes de cavalerie adverses tentent de manoeuvrer sur les côtés de l'armée des daimyos. Hélas, l'une d'entre elles rencontre en chemin le contingent de 3.000 ashigaru des Bessho, avançant à marche forcée, et se fait tailler en pièces. Une partie seulement parvient à s'échapper.
A l'ouest, l'autre troupe de cavalerie parvient àentrer en contact avec l'infanterie Asano, et lui cause de graves pertes. Toutefois, c'est à ce moment que les troupes Hosokawa embusquées quittent leur position, et tombent sur le flanc des ennemis et sur les cavaliers.

Une boucherie de près d'une heure et demi s'ensuit, jusqu'à ce que, vers quatre heures de l'après-midi, les deux armées se retirent, lourdement affaiblies. Par défaut, la victoire va aux coalisés, qui n'ont pas cédé le terrain. L'armée Yamana se replie vers le nord, maintenant certaines positions. Des corps encore frais de cavalerie des Kuroda et des Hitotsunayagi tentent de les poursuivre, mais sont quasiment intégralement perdus dans des combats d'arrière-garde féroces et inattendus.

Dans l'armée des daimyos, le chef du clan Asano est mécontent, ses troupes ayant subi le gros des pertes. Il reste pendant trois jours dans son camp sans contacter quiconque, jusqu'à ce que Kumoto Mitsunagi vienne en personne le chercher pour assister au rasssemblement des chefs de guerre.
Pertes:

Yamana:
890 ashigarus
450 samourais
100 onna-bushi
300 cavaliers légers
190 cavaliers samourais
140 servants d'armes de siège

Daimyos (notables) de Harima:
1.350 ashigarus
200 samourais
24 onna-bushi
200 cavaliers légers
120 cavaliers samourais

Hosokawa:
200 ashigaru
30 samourais
28 cavaliers légers
15 cavaliers samourais

Dés:
En raison de l'équivalence des forces, le PNJ bénéfice du recours au dé en fonction de l'échelle des 36 stratagèmes.
Résultat: 36 - "faire du bruit à l'est, attaquer à l'ouest". Stratagème offensif mais adapté à la situation.
Facteurs subséquents: Environnement (jonction plaine-collines); équivalence numérique; absence de commandement unifié des daimyos; actions d'arrière-garde réussies

_________________
Shikata Ga Nai
avatar
Syllas - Shogun Ashikaga
Maître du jeu

Messages : 3513
Date d'inscription : 19/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://shogunetdaimyo.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre de Harima (1553-1555)

Message  Syllas - Shogun Ashikaga le Jeu 26 Déc - 23:20

1er semestre 1554

Les opérations militaires sont suspendues cette année, comme les parties négocient. Le seigneur des Hosokawa est arrivé avec d'importants, notamment 1.700 ashigaru et 250 samourais, et entend bien mener la négociation lui-même. Les daimyos de Harima continuent de ronger leurs freins, d'autant plus que la récolte sera mauvaise cette année, trop de bras ayant étés réquisitionnés et ne pouvant travailler dans les champs. Des évènements semblables sont à attendre dans les provinces du clan Yamana aussi.

Pertes:

Yamana:
Négligeables

Daimyos (notables) de Harima:
Négligeables

Hosokawa:
Négligeables

_________________
Shikata Ga Nai
avatar
Syllas - Shogun Ashikaga
Maître du jeu

Messages : 3513
Date d'inscription : 19/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://shogunetdaimyo.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre de Harima (1553-1555)

Message  Syllas - Shogun Ashikaga le Lun 30 Déc - 0:11

1555

Les clans Hosokawa et de Harima d'une part, et le clan Yamana d'autre part signent une paix assortie d'un traîté de non-agression de cinq ans.

_________________
Shikata Ga Nai
avatar
Syllas - Shogun Ashikaga
Maître du jeu

Messages : 3513
Date d'inscription : 19/11/2012

Voir le profil de l'utilisateur http://shogunetdaimyo.forumsactifs.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Guerre de Harima (1553-1555)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum